• Contact
  • Frédéric RAGOT
Mardi 15 octobre 2013 tagActeurs

« UNE IMMENSE FIERTÉ ET UNE GRANDE RESPONSABILITÉ »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Quatre ans après son titre olympique à Vancouver, le spécialiste du combiné nordique Jason Lamy-Chappuis a été élu porte-drapeau de la délégation française pour les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi (7-23 février 2014).

JASON PORTE DRAPEAU.jpg
  © Panoramic
Que représente pour vous cette désignation comme porte-drapeau de la délégation française ?
C'est forcément beaucoup d'émotion, une immense fierté d’être reconnu par le mouvement olympique français, et une grande responsabilité aussi. Je me dois de montrer l’exemple, notamment par rapport à tous les grands champions qui ont eu cet honneur avant moi. Je pense notamment à Fabrice Guy, lui aussi un combiné, qui était porte-drapeau en 1992 et qui est devenu champion olympique quelques jours après. Je vais essayer de porter au mieux les valeurs de la famille olympique. Et pour mes troisièmes JO, je vais enfin pouvoir participer à la cérémonie d’ouverture, qui plus est en tête de la délégation. Ce sera forcément pour moi et mes proches un moment exceptionnel et un souvenir pour toute la vie.

Quels seront vos objectifs sportifs à Sotchi ?
En individuel, je vais tout donner pour défendre mon titre olympique. Même s’il y aura forcément un peu de pression et que j’aurai une boule au ventre au moment de prendre le départ, je pense que je serai plus serein qu’il y a quatre ans, car je sais déjà à quoi m’attendre. Je l’ai déjà fait, je peux le refaire. Ce sentiment particulier qu’on ne retrouve qu’aux JO de jouer quatre années d’entraînement en quelques secondes seulement me motive plus qu’il ne m’inhibe. Dans l’épreuve par équipes, je pense que nous aurons aussi une très belle carte à jouer. L’équipe de France est championne du monde en titre et ne cesse de progresser, saisons après saisons. À nous d’être à nouveau au rendez-vous cet hiver.

Vous vous entraînez à Prémanon au Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne. Un établissement qui a joué un rôle important dans votre carrière.
Oui, car à Prémanon, toutes les conditions sont réunies pour nous amener vers l’excellence. Le fait de centraliser l’ensemble des compétences du ski nordique sur un même site permet de créer une émulation intéressante au quotidien. Je m’entraîne avec les meilleurs biathlètes, les meilleurs fondeurs, les meilleurs sauteurs et cela m’aide à progresser dans ma discipline. Les infrastructures ont récemment été rénovées et les équipements de pointe à disposition me permettent désormais de m’entraîner sur place, été comme hiver, sans être obligé d’aller à l’étranger. Sans Prémanon, je n’en serai peut-être pas là aujourd’hui.
Mardi 15 octobre 2013 tagActeurs
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
  • oct. 2013
    Lettre d'information du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative #8 - Octobre 2013 [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Jeudi 10 janvier 2019
    INAUGURATION DE LA MAISON DU HANDBALL [lire l'actu]
  • Mercredi 18 juillet 2018
    L’EURO 2020 D’ATHLÉTISME EN FRANCE, UN ÉVÉNEMENT ÉCO-RESPONSABLE [lire l'actu]
  • Mercredi 4 juillet 2018
    OPEN DE FRANCE DE GOLF [lire l'actu]
  • Jeudi 31 mai 2018
    RECOMMANDATION DU CONSEIL DE L’OCDE : UNE AVANCÉE MAJEURE POUR LE SPORT [lire l'actu]
  • Vendredi 18 mai 2018
    COLLOQUE "EX AEQUO, SPORT ET HOMOPHOBIE, PARFOIS L’ÉGALITÉ EST UNE VICTOIRE" [lire l'actu]
Voir toutes les actus